Mes Articles à lire

Accueil > mes articles à lire > Passion Evangile > Jeudi SAINT 2012

Retour

Jeudi SAINT 2012

En entrée de cette célébration, par la page de l’Evangile selon St Marc, nous avons entendu dans quel contexte a eu lieu le dernier repas pascal que Jésus à partagé avec ses disciples. Il pressentait qu’on le cherchait pour l’arrêter et il se cachait….pour preuve ; le signe de reconnaissance qu’il avait indiqué : ‘’ Allez à la ville, vous y rencontrerez un homme portant une cruche d’eau.. ; suivez-le … »

Manger la Pâques : un événement important: faire mémoire de la sortie d’Egypte du peuple hébreux, de la libération de l’esclavage sous la conduite de Moïse appelé par Dieu.

St Jean, lui, il a relaté la fin de ce repas de fête : Jésus y pose un acte fort en lavant les pieds de ses disciples… comme les prophètes avant lui, plutôt que d’expliquer ce qu’il faudrait faire, il fait, et en donne le sens à ses disciples :

« Si lui, le Maître, prend ainsi la place du serviteur, c’est un appel pour eux, qu’ils fassent de même les uns pour les autres … »

A l’époque, laver les pieds des convives, c’était le travail du serviteur non-juif, le dernier des serviteur…

Et Jésus a conclut : « C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous » 

En faisant référence à cette parole, nous sommes amené à nous demander :« à l’exemple de Jésus qui s’est fait le serviteur de ses disciples et qui leur a demandé de l’être à leur tour les uns envers les autres,

                       qu’est-ce que je peux faire pour répondre à cet appel ? »

 

           Comment vivre ma foi en Jésus-Christ dans un esprit de service ?

C’est, je crois, la question, en cette période où se débattent, avec plus ou moins de sérieux, tout ce qui a trait à la vie en société, …ce qui n’est pas du tout étranger au message que le Christ a confié à l’Eglise :

être une Eglise servante, telle est sa mission dont nous sommes partie prenante

alors pour nous, vivre en Eglise : c’est  être compagnons, compagnes de route de tous ceux et celles dont la vie nous fait croiser le chemin …

et le meilleur service que nous pouvons assurer au milieu d’eux

c’est celui de la fraternité