Mes Articles à lire

Accueil > mes articles à lire > Passion Evangile > Introduction à l'Evangile selon St Jean

Retour

Introduction à l'Evangile selon St Jean

 

Introduction à l’Evangile selon St Jean

Pour entrer dans l’univers johannique…

Nous ne connaissons Jésus que par ses témoins. Celui qui s’exprime dans cet Evangile n’est pas le plus facile à comprendre. Il nous dit qu’il a été très proche de Jésus. Nous constatons aussi qu’il a déjà derrière lui de nombreuses années de vie en Eglise vu que le texte final de l’Evangile est rédigé vers les années 90-95, à Ephèse, ville située dans l’actuelle Turquie. On lui attribue aussi trois lettres adressées à une Eglise ébranlée, ainsi que le livre de l’Apocalypse, rédigé dans l’île de Patmos, où sont évoquées, souvent avec un langage imagé, les difficultés internes et externes de l’Eglise

Les différences de l’Evangile selon St Jean d’avec celui de Marc, de Luc et de Matthieu

Comme son auteur connaissait les trois autres Evangile qu’on qualifie de ‘’Synoptiques’’, c’est-à-dire qu’on peut les mettre l’un à côté de l’autre et qu’on repère alors les convergences et les différences parce qu’ils avaient comme destinataires des croyants ayant un passé différent., Jean a écrit longtemps après eux, il n’a pas composé son texte selon le même schéma, il a rédigé son Evangile selon le plan suivant :

Introduction : Hymne d’ouverture : 1, 1 à 18

Première partie : le livre des signes : 1, 19 à 12, 50

I – Quand commence la révélation : 1, 19 à 51

II – De Cana à Cana : 2, 1 à 4,54

III – Jésus et les principales fêtes des Juifs : 5,1 à 10, 42

IV – Jésus marche vers son heure et la gloire : 11, 1 à 12,50

Deuxième partie : le livre de la gloire : 13,1 à 20,31

I – le dernier repas : 13, 1 à 30

II – Les derniers entretiens : 13, 31 à 17, 26

III – Les récits de la Passion : 18, 1 à 19, 42 

IV – Jésus ressuscité : 20, 1 à 31

Conclusion : L’apparition de Jésus au bord du lac : chapitre 21

Quelques particularités 

Les femmes dans l’Evangile de Jean : Chez Jean, hommes et femmes ont un rang d’égalité. Parmi les plus proches de Jésus, il y a des hommes et des femmes. Pour lui, ce qui est primordial, ce n’est pas d’avoir reçu de Dieu une charge ecclésiale ou un pouvoir particulier, c’est d’avoir entendu Jésus et d’avoir observé sa parole. Ce qu’il cherche plus que toute autre choses à travers son évangile, c’est de susciter des croyants, des disciples.

Il y a, en ouverture de l’Evangile, un hymne nommé Prologue qui évoque d’abord le Commencement et se termine par l’évocation de la venue de Jésus.

Le début de la mission de Jésus est présenté sur sept jours, allusion au récit de la création en sept jours ; avec Jésus, c’est une nouvelle création qui commence.

Jean place le premier signe accomplit par Jésus le ‘’troisième jour’’ ( Les noces de Cana ), le terme ayant comme signification l’intervention décisive de Dieu.

Jean, contrairement à Marc, Luc et Matthieu, ne relate pas le repas pascal, il écrit juste : » Au cours du repas… » et continue par le récit du lavement des pieds, signe du service qu’il est venu assumer : «  je ne suis pas venu pour être servi, mais pour servir et donner ma vie pour la multitude »

Tout le récit de la Passion, de l’arrestation jusqu’à la mort sur la croix, est dédramatisé ; Jean nous présente un Jésus maître de la situation qui répond de manière souveraine, qui sait où il va et pourquoi.

Dernière particularité, d’origine l’Evangile St Jean se terminait par la fin du chapitre 20, v 30 à 31, le chapitre 21 a été ajouté par après par un groupe de ses disciples qu’on a appelé ‘’l’école johannique’’.

Cette courte introduction à l’Evangile selon St Jean a pour but de ‘’baliser’’ le chemin à qui veut le prendre comme ‘’chemin de vie’’. Pour s’y engager chacun peut prendre comme ‘’boussole’’ des ouvrages existants tel que ‘ Pour accompagner une lecture de l’Evangile de Jean’’ : 2 tomes, Les Editions de l’Atelier ou ‘’ Commentaires, l’Evangile de Jean’’ Centurion et d’autres encore.