Mes Articles à lire

Accueil > mes articles à lire > Homélies 2019 - 2020 > 16° dimanche du temps ordinaire - Année B -

Retour

16° dimanche du temps ordinaire - Année B -

 

16° dimanche du temps ordinaire - B – 21 & 22 juillet 2018 – Marc 6, 30-34 - Pulversheim & Bollwiller

C’est la première fois que dans son Evangile, Marc donne aux Douze le titre d’apôtres, qui signifie «  envoyés » Au retour de leur première mission ils font à Jésus le compte rendu de ce qui s’est passé ... et Jésus a une réaction bien normale : «  VENEZ A l’ECART ET REPOSEZ-VOUS UN PEU »  leur dit-il ... même si ça n’a pas duré bien longtemps, il est intéressant de relever que Jésus les a invité à se reposer  ça vaut la peine de s’y arrêter. 

On a parfois en tête l’image des apôtres d’hier et d’aujourd’hui en train de se dépenser sans compter pour annoncer l’Evangile… Ce récit, nous appelle à revoir notre façon de vous investir dans la mission  : pour que notre foi soit nourrie, renouvelée, mieux fondée, nous avons besoin de nous arrêter, de prendre du recul, d’aller à l’écart, pour, avec d’autres chrétiens, discuter, réfléchir, parler de l’Évangile, prier... c’est l’un des buts de l’assemblée dominicale que nous vivons après le vécu de notre semaine, et avant la prochaine. 

Nous sommes venus nous rassembler auprès de Jésus-Christ pour l’écouter et lui parler : qu’avons-vous à lui dire ? que voulons-nous lui confier de notre semaine passée ? pour quelles grâces voulons-nous le remercier ? 

En ce moment, nous sommes aussi à l’écart, pour nous reposer .... on peut jouer avec ces mots : NOUS RE - POSER .... nous poser à nouveau, nous poser d’une autre façon .... pour éviter de nous disperser, de nous diluer dans ce qui fait votre vie, pour éviter de nous confondre avec ce que nous faisons habituellement

Dans la suite de notre Évangile, la foule a vite rattrapé Jésus et les apôtres : l’endroit où ils débarquèrent n’était pas si désert que ça 

Ici, n’oublions surtout pas ceux et celles qui peuplent notre vie... l’assemblée dominicale n’est pas faite pour les oublier, 

c’est la prière d’action de grâce de l’Eglise.... c’est notre prière

  • une prière habitée  par les visages de ceux et celles que nous avons rencontré au cours de la semaine et que nous avons « emmené » en pensée avec nous dans notre rencontre avec le Christ,

  • une prière alimentée par la vie des femmes et des hommes avec qui nous sommes en relation et dont nous ressentons les bonheurs, les désarrois et les espoirs...

  • une prière que nous présentons au Christ qui vit et agit au cœur de notre existence et de la leur

Aller à l’écart, se reposer, c’est aussi le « temps du souffle »  … le temps pour reprendre «souffle »,  pas seulement dans le domaine physique, mais aussi dans le domaine de l’esprit ... 

  • s’arrêter pour regarder, regarder les êtres et les choses d’une autre façon… regarder un paysage…

  • s’arrêter pour prendre du plaisir à redécouvrir notre entourage ...

  • pour prendre plaisir à parler avec d’autres et ainsi revitaliser notre relation avec eux…

  • s’arrêter pour regarder et apprécier le chemin parcouru avec les membres d’un groupe…

  • s’arrêter pour revoir les étapes vécues ensemble ... 

Oui, s’arrêter ainsi, nous permet de dégager le sens de ce que nous avons vécu, de ce que nous avons dit et fait ...

Laissez bien résonner en nous la parole du Christ : «VENEZ A L’ECART » 

ainsi, en même temps que des chrétiens actifs pour l’annonce de l’Évangile, nous serons des chrétiens contemplatifs .. qui savons goûter la présence et la parole du Christ comme on goûte une nourriture qu’on aime et qui fait vivre ...

Durant cette période d’été... et, bien sûr, au delà ... 

sachons-nous ménager : - un moment de silence dans notre journée … 

- une journée pour reprendre souffle …

- un moment de lecture ou de méditations…

- un moment d’écoute de quelqu’un …

Ce sont autant de moments et de moyens 

pour nous RE-TROUVER nous-mêmes…

pour RE-TROUVER ceux et celles qui font partie de votre vie…

pour RE-TROUVER le Christ au cœur de votre vie ...