Mes Articles à lire

Accueil > mes articles à lire > Quelques homélies de 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 > Homélie du 24 février 2019

Retour

Homélie du 24 février 2019

 

7° DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - ANNEE C – samedi 23 février 2019 à l’EHPAD St Antoine d’Issenheim

Cette page d’Évangile est la suite de celle de dimanche dernier où Jésus descendit de la montagne et s’adressa à ses disciples, cette scène évoque aussi Moïse qui descendit du Sinaï et fit part au peuple hébreux des 10 paroles de vie donné par Dieu - Luc a mis ensemble toute une série de parole de Jésus qui propose une charte de vie à ses disciples : dans un monde dur, inhumain, où la vengeance était courante, celui qui écoute et suit le Christ, celui qui est membre de l’Eglise est appelé, non pas à être meilleur que les autres, mais à être différent, à réagir et à agir d’une autre façon, de la façon même de Dieu révélé par Jésus, et de la façon de faire de Jésus lui-même 

Les attitudes que Jésus nous propose nous invitent à aimer de manière active en s’impliquant, pour maintenir vivante une relation, sans pour autant subir et n’avoir aucune réaction si quelqu’un nous blesse par ses paroles et son comportement - quelques façons d’être et de faire possibles pour nous : essayer au mieux, dans des moments de tensions, avec quelqu’un, voire de conflits, de rompre le cercle de la violence verbale ou de comportement,, - décider de ne pas rendre la pareille à quelqu’un qui nous a fait du tort, mais le mettre, si possible, devant sa responsabilité en l’interpellant, en le faisant réfléchir, soit de vive voix ou en lui écrivant…..je l’ai déjà fait envers quelqu’un, sans que cela produise ce que je souhaitais, d’abord j’étais déçu, puis, je me suis dit : « au fond, je ne suis pas responsable de la réponse de l’autre, mais de lui proposer de nous rencontrer et de nous parler en vue de nous réconcilier  » - 

Dans cet Évangile, on est encore ‘’poussé‘’ plus loin par la demande de Jésus : Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux - dit-il en parlant de Dieu .… ‘’ Ne jugez pas et vous ne serez pas jugé ‘’ ... il y a de quoi être perplexe ...faut-il donc accepter toute situation, tout comportement sans dire ce qu’on en pense ? Ce n’est sûrement pas cela que le Christ nous demande .... lui-même n’a-t-il pas dit ce qu’il pense de telle ou telle parole ou comportement ? de tel ou tel acte ? Ce qui est sûr c’est que le Christ, Dieu le Père, n’enferment personne dans ses erreurs, dans ses faux pas, ils ne rejettent personne, car ils croient que chacun peut prendre conscience de ce qu’il est, et de qu’il fait de travers, et qu’il peut changer ..... voilà quel genre de regard il nous invite à avoir les uns sur les autres