Mes Articles à lire

Accueil > mes articles à lire > Quelques homélies de 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 > Homélie du 5° dimanche de Pâques à l'EHPAD St Antoine d'Issenheim

Retour

Homélie du 5° dimanche de Pâques à l'EHPAD St Antoine d'Issenheim

 

5° DIMANCHE DE PÂQUES - C – 19 mai 2019 – EHPAD St Antoine à Issenheim

Evangile de Jésus-Christ selon St Jean, 13, 31-33a, 34-35

Un rapide rappel : les mots '' glorifié, glorifiera sont dans la liturgie gloire à Dieu - soit glorifié - nous te glorifions.... etc .... on reconnais ainsi le mystère d'amour de Dieu, ce qui le fait reconnaître pour ce qu'il est vraiment 

dans le cas de Jésus, la reconnaissance de sa gloire, de ce qu'il est se réalise pleinement dans le don qu’il fait de sa vie . .... L'évangéliste écrit quelques 60 ans après la résurrection et l'expression ''Petits enfants'' c'est la sienne, on la retrouve aussi dans sa première lettre – dans ce passage d'Evangile il a mis des paroles de Jésus et le commandement nouveau qu'il leur donne ce n’est pas tant au niveau de l’énoncé qu’au niveau du sens - en effet dans un livre de l’ancien testament, le Lévitique, on trouve déjà ceci : ‘’ ne te venge pas et ne sois pas rancunier à l’égard des fils de ton peuple, c’est ainsi que tu aimeras ton prochain comme toi-même ‘’ ( Lv 19, v 17 et 18 )

c’est au niveau du sens, de ce qu’il représente, que le commandement est nouveau : avant Jésus, c'est la Loi de Moise qui est la référence, le Signe de l’Alliance - avec Jésus et après son départ, c’est le commandement de l’amour et du service mutuel qui est le Signe du nouveau peuple de Dieu et du lien avec le Christ ... 

ce qui leur ait demandé, et donc ce qui nous ait demandé, ce n’est pas une simple imitation, c’est de se laisser saisir et transformer par ce courant d’amour qui vient du Père, remplit le Christ et anime la vie du disciple....c’est donc, avant tout, un courant d’amour qui passe et se propage pour transformer le monde là où il passe.…

Les paroles de Jésus que Jean a mis par écrit ont été écoutées, méditées et mises en pratique par les croyants de son époque....mais il n’a pas mis par écrit comment, concrètement, ils l’ont fait....pour ainsi dire, nous n’avons que le titre : ‘’ comme je vous ai aimé, aimez-vous les uns les autres ‘’..

. c’est à nous qu’il revient d‘en '' écrire les lignes avec l’encre de notre vie'' ... c’est à chacun de nous qu’il revient de ‘’ croiser ‘’ cette parole avec l’actualité de notre existence, avec les relations que nous tissons, avec les événements dans lesquels nous sommes impliqués.... ce qui compte, c'est qu'il y ait le moins possible de distance entre notre ‘’ oui ‘’ au Christ, l’écoute et la réception de l’Évangile et notre pratique de vie : nos attitudes, nos paroles et nos actes, les décisions que nous prenons .... les choix que nous faisons....