Mes Articles à lire

Accueil > mes articles à lire > Quelques homélies de 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 > Sacrement du Corps et du Sang du Christ

Retour

Sacrement du Corps et du Sang du Christ

 

Fête du « Sacrement du Corps et Sang du Christ » samedi 22 juin 2019 – EHPAD St Antoine, Issenheim - 1 Co, 11, 23-26

Ce soir je laisse de côté le passage d’Evangile que nous venons d’entendre et je m’en tiens aux seules paroles de l’apôtre Paul ; dans sa lettre aux Corinthiens il répond à leur grande question : « d’où vient la pratique de la fraction du pain, l’Eucharistie ? » 

il leur écrit en l’an 52 ou 53, alors que Luc a rédigé son Evangile aux alentours de l’année 80….

L’apôtre Paull écrit donc qu’il leur a transmis ce que lui même a reçu et qui vient du Seigneur, c’est-à-dire : que cela vient de ceux qui ont participé au dernier repas pascal de Jésus avant qu’il ne soit arrêté au jardin des Oliviers 

En ce moment nous faisons donc ce dont Jésus est le premier auteur et qui nous vient de la tradition vivante de l’Église, 

ce que je vais dire dans un moment, en votre nom, comme paroles de consécration du pain et du vin ne sont pas tout à fait les mêmes que celles de Paul dans la lettre aux Corinthiens parce que la méditation en Eglise l’a enrichit en y ajoutant : «  

  pour la multitude, en rémission des péchés… » cela nous donne :

«  Pour vous et pour la multitude en rémission des péchés »

donc «  pour nous » et... au juste, la multitude, pour nous qui est-ce ? …… ce sont celles et ceux que nous connaissons et qui ne sont pas ici avec nous … les membres de notre famille, nos amis et connaissances dont nous connaissons, du moins en partie, les bonheurs et les joies, les tristesses et les désarrois…. À qui pensons-nous maintenant ?……………………….

Et ce sont aussi tous les êtres humains qui peuplent la terre...car Jésus a donné sa vie, non pour quelques-uns, mais bien pour tous, c’est pourquoi ce que nous célébrons ici dans un endroit limité est aux dimensions du monde entier, c’est une multitude d’être humains que nous portons dans notre prière, ce que nous célébrons, c’est pour le monde, c’est la messe sur le monde...