Mes Articles à lire

Accueil > mes articles à lire > Passion Evangile > Une réflexion pour dimanche 5 septembre 2021

Retour

Une réflexion pour dimanche 5 septembre 2021

Une réflexion à partir de l'Evangile du dimanche 5 septembre 2021: Marc 7, 31-37 En complément de la fiche Evangile, je propose de partir de la parole de Jésus : «  Effata ! » c’est-à-dire : «  Ouvre-toi » et de son efficacité : «  ses oreilles s’ouvrirent, sa langue se délia, et il parlait correctement » Au début de l’Église, l’utilisation de ces paroles et des gestes les accompagnant lors du baptême d’adultes témoigne que très tôt les chrétiens ont compris cette guérison au niveau symbolique : car ils avaient conscience que ''surdité et mutisme'' sont la condition des êtres humains devant Dieu. La foi des premiers chrétiens c’est que, par le baptême, le Christ, en personne, agit, il rencontre l’être humain, enfermé en lui-même, incapable de communiquer vraiment, il le guérit et le rend capable d’entendre la ‘’ parole de Dieu’’ en la comprenant, et lui donne aussi la responsabilité de la redire, de l’annoncer aux autres par sa façon de la laisser imprégner et influencer sa façon de vivre et d'être envers les autres. Même si nous avons été baptisé quand nous étions tout-petits, cette mission est toujours la nôtre ; à propos d’écouter, d’entendre, de communiquer et de parler en tant que baptisés, nous pouvons regarder ce que cela devient chez nous au jour le jour. Je crois qu’il nous arrive à tous d’avoir quelques fois les oreilles ''bouchées'' et la langue ''nouée'' ; et nous prêtons parfois une oreille complaisante à des rumeurs ou à des propos douteux ou dénigrant pour autrui et nous sommes parfois bien rapides en paroles futiles, condescendantes, voire humiliantes; mais lors de chaque eucharistie nous avons l’occasion de nous tourner vers le Christ, de nous laisser toucher par lui pour qu'il nous guérisse. Avant de communier, avant de ''manger'' le Corps du Christ, pain qui donne la vie, nous lui disons bien: « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dit seulement une parole et je serais guéris ! » Sommes-nous toujours bien conscients de ce que nous demandons ainsi ? Nous lui demandons de nous guérir ! Donc, en lien avec cet Evangile, de nous ouvrir les oreilles, de nous aider à écouter ceux et celles qui nous parlent de leurs convictions, de leurs questions, de leurs joies et peines, de leur vie tout simplement, de nous dénouer la langue, de nous aider à parler à bon escient, de dire des paroles pétries de bon sens humain, de partager nos conviction humaines et de témoigner de la foi en Jésus-Christ qui nous habite.