Accueil » Homélies 2019 - 2020 » 10° Dimanche du temps ordinaire – Année B –

10° Dimanche du temps ordinaire – Année B –

10° Dimanche ordinaire – Année B – EHPAD St Antoine à Issenheim – dimanche 10 juin 2018

la Première lecture du livre de la Genèse ( Gn 3, 9-15 ) et l’Evangile ( Marc 3, 20-35 ) ont un point commun : celui de présenter, chacun à sa façon, ce qui est contraire ou fidèle à l’amour de Dieu. 

Dans le texte de la Genèse, il y a la mise en scène du serpent ; pas du reptile qui rampe, mais de la divinité païenne, l’idole des Cananéens, qui a tant séduit le peuple d’Israël à un moment donné de son histoire. 

Dans l’Évangile il y a le terme » «  Béelzébool », «  Baal le prince » une divinité païenne, qui a donné « Satan » l’esprit mauvais, impur, diviseur, menteur, qui sème la zizanie.. Et le mot «  péché » : à l’origine c’est un mot hébreu utilisé par les archers pour dire « rater sa cible » – « manquer son but » on l’a traduit en grec « se tromper de chemin, prendre le mauvais chemin » – le terme latin «  peccata » on l’a traduit par «  péché » 

Dans l’Evangile, face aux accusations des scribes, Jésus répond par une parabole où il est question de division d’un royaume contre lui-même, de gens d’une maison entre eux, avec comme conclusion que le blasphème contre l’Esprit-saint est un péché impardonnable, il vise ainsi les scribes qui ne croient pas qu’il parle et agit habité et animé par l’Esprit de Dieu.

Arrêtons-nous à la notion de division, d’être divisé : cela nous concerne, il nous arrive d’être divisé en nous-mêmes en ce sens que, parfois, nous sommes amenés à faire un choix, à choisir entre écouter, parler et agir selon l’Esprit-Saint et écouter, parler et agir selon Satan, l’esprit menteur, diviseur, semeur de zizanie, ce qui, parfois, se faufile en nous, comme le serpent qui rampe silencieusement

Oui, nous avons toujours à choisir  entre parler, se comporter, réagir pour contribuer à semer de la bienveillance, de la compréhension mutuelle, de la fraternité et, parfois, par manque de réflexion, à semer le contraire, en tout cas à abîmer les relations tissées avec d’autres

« Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère » a précisé Jésus…. » ne cherchons pas à la faire par de grandes choses … elle se fait, ou non, surtout par les choix que nous faisons dans les petites choses de chaque jour…

Remarque : pour des résidents en EHPAD il est important de ”toucher” le relationnel qu’ils vivent entre eux

Autres articles et écritures
Croire aujourd’hui

C’est quoi, le péché ?

Parler du péché aujourd’hui ? A une époque tout était péché, on se sentait coupable pour, presque, n’importe quoi, et aujourd’hui on se sent libéré

Lire la suite
Homélies 2019 - 2020

Homélie du 25 novembre 2018

Dimanche 25 novembre 2018 10h à l’église de Bollwiller: pendant l’accueil : … aujourd’hui, pour moi, ce n’est pas seulement le 40ème anniversaire de mon ordination, c’est avant

Lire la suite