Mes Articles à lire

Accueil > mes articles à lire > Passion Evangile > Fiche Evangile pour dimanche 16 mai 2021

Retour

Fiche Evangile pour dimanche 16 mai 2021

7° dimanche de Pâques – Année B – Fiche Evangile pour dimanche 16 mai 2021 - Jean 17, 11b à 19 En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom ton nom que tu m’as donné en partage, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Ecriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n'appartiennent pas au monde, de même que moi je n'appartiens pas au monde. Je ne te prie pas que tu les retires du monde, mais que tu les gardes du Mauvais. Ils n'appartiennent pas au monde, de même que moi je n'appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux, je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. » Quelques clefs de lecture et commentaires….. La prière de Jésus que Jean a mis en forme s’inspire de la prière juive.. Les croyants participent à la vie du monde et au déroulement de l’histoire en peuple « sacerdotal » : qui, par sa prière et sa vie, contribue au renforcement de l’action bienfaisante de Dieu dans le monde. Donc la prière ne consiste pas tellement à demander quelque chose à Dieu pour soi-même ou pour quelqu’un d’autre. Elle manifeste à Dieu, l’adhésion et la participation de celui qui prie. Quatre points ‘’forts’’ de la prière de Jésus… garde mes disciples unis dans ton nom…exprime la volonté que les disciples soient maintenus dans leur union avec le Père et qu’ainsi se réalise aussi l’unité entre eux. Cette fidélité étant source de joie.  Je ne te prie pas pour que tu les retires du monde, mais que tu les gardes du Mauvais. » Les disciples, devant les difficultés, peuvent être tentés de fuir le monde en vivant dans leur ‘’monde’’ à eux en s’imaginant que l’union avec Jésus leur permet de ‘’s’élever’’ au dessus de la mêlée ou encore renoncer à leur originalité de croyants et ‘’s’aligner’’ sur le monde, victime du Mauvais qui fausse toutes les relations entre Dieu et les hommes et celles des hommes entre eux. La prière de Jésus vise à écarter d'eux ces deux tentations . Une évidence :‘’s’inscrire’’ dans les réalités du monde, ce n’est pas s’y ‘’adapter’’. Sanctifie-les dans la vérité  …pour eux, je me sanctifie moi-même… être sanctifié, c’est appartenir totalement à quelqu’un, ici au Père : c'est être ''plongé'' dans sa sainteté. La prière demande que les disciples et tous les croyants ‘’s’ouvrent’’ à la vie de Dieu telle qu’elle est révélée en Jésus. .De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde La sanctification est comme une aide qui accompagne l'envoi dans le monde. Sans cet envoi, la marche des disciples deviendrait une opération individuelle et égoïste, dans la méconnaissance de ce ‘’ Dieu qui a tant aimé le monde’’ La mission s’enracine dans la sanctification, dans ce don de Dieu qui saisit tout entier les disciples. Elle demande des croyants qui essaient, au mieux, de vivre ce qu’ils annoncent. Elle n’est pas une fonction qu’on pourrait remplir ‘’du bout des lèvres’’ ou à la manière d’un manager. Et aujourd'hui ? Comme les premiers disciples, nous sommes envoyés en mission, dans notre monde, par le Christ. Dans quelles réalités humaines sommes-nous impliqués ? A quelle ‘’profondeur’’ s’enracine notre mission de baptisés ? En quoi consiste-t-elle ? Faisons le point de nos engagements, modestes ou importants, discrets ou officiels, dans la société civile comme dans l’Église ; en ne perdant pas de vue que le premier lieu d’engagement c’est le quotidien avec les relations que nous tissons et les rencontres que nous faisons au quotidien comme au cours de nos occupations et activités. Notre mission trouve ses ‘’racines’’ dans le ‘’courant’’ d’amour qui relie et fait vivre le Père et le Fils dans un même Esprit. Est-ce que nous nous y ''abreuvons'' ? De quelles façons et en quels lieux