Accueil » Annoncer Evangile » Fiche Evangile pour dimanche 12 novembre 2023

Fiche Evangile pour dimanche 12 novembre 2023

Fiche Evangile pour dimanche 12 novembre 2023 – 32° dimanche du temps ordinaire – Année A – Matthieu 25, 1-13 –

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes : les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile. Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
« Au milieu de la nuit, il y eut un cri :’’Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’’ Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe. Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes :’’Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.’’ Les prévoyantes leur répondirent :’’Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.’’ Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent :’’Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’’ Il leur répondit :’’Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.’’ Veillez donc, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure. »

Commentaires et clefs de lecture.
L’histoire de ces dix jeunes filles n’évoque que de très loin les rites des noces juives du 1er siècle. Par contre la parabole évoque les comparaisons par lesquelles les premiers chrétiens parlaient de la parousie, c’est-à-dire : la venue du Christ à la fin des temps : l’époux, c’est le Christ, et les jeunes filles représentent l’Église qui se porte « au-devant » du Christ ou plutôt les Eglises en tant que communautés locales : l’Eglise qui est à Jérusalem, l’Eglise qui est à Antioche..etc .
L’époux qui tarde symbolise la longue attente de la parousie ; accéder à la salle des noces, c’est entrer dans le royaume, le dialogue entre les jeunes filles souligne que c’est l’heure fatidique où nul ne peut plus rien pour l’autre, tandis que la porte fermée et le dialogue qui suit conduit au dénouement : les jeunes filles imprévoyantes prient encore : «  Seigneur, Seigneur » L’époux les repousse selon une antique formule de bannissement : « Je ne vous connais pas » autrement dit : ‘’je n’ai (plus) rien à voir avec vous’’. C’est comme en 7, 22-23 : « Ce jour-là, beaucoup me diront Seigneur, Seigneur  ..//… je ne vous ai jamais connu… »
En finale, Matthieu ajoute un refrain invitant à « veiller », c’est-à-dire à se tenir toujours prêt. Cf aussi 24, 42 : « Veillez donc, car vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra »

Et aujourd’hui ?
Le chrétien n’est pas un être stressé par l’imminence de la fin des temps ( ou par la perspective de sa mort et de sa rencontre définitive avec le Christ ) Il doit prendre les dispositions pour sa foi agissante dans la durée : vivre un authentique présent qui tire les leçons du passé et prépare le lendemain.
A partir du sens de cette parabole : quels appels discernons-nous pour notre « présent » ?
Discerner le(s) ‘’passage(s) ’’ du Christ au quotidien ; vivre et agir en conséquence
L’image de la lampe et de l’huile en réserve pour qu’elle puisse rester allumée :
L’huile, à quoi peut-elle nous faire penser ? Est-ce mon désir de me porter, avec mes compagnons de route « au devant » du Christ sur mon chemin humain et avec tous les aspects de ma vie ?.

Autres articles et écritures
Quelques liens utiles

Musique et Divers

Pour la plus grande gloire de l’amour, vivre autrement, avec les autres, dans le respect de l’environnement : http://ecolieuxdefrance.free.fr Vivre en écolieu et y partager

Lire la suite