Accueil » Annoncer Evangile » Fiche Evangile pour dimanche 24 décembre 2023

Fiche Evangile pour dimanche 24 décembre 2023

Fiche Evangile pour dimanche 24 décembre 2023 – 4° dimanche de l’Avent B – Luc, 1, 26-38

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth, à une jeune fille vierge accordée en mariage à un homme de la maison de David , appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
L’ange entra chez elle et lui dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi » A cette parole, elle fut toute bouleversée et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Soit sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donneras le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob et son règne n’aura pas de fin. »
Marie dit à l’ange : «  Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme? » L’ange lui répondit : « L’Esprit-Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu». Or voici que, dans sa vieillesse, Elisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu »
Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole». Alors l’ange la quitta.
Quelques clefs de lecture Luc, l’auteur de cet Evangile n’était ni un disciple de Jésus, ni un apôtre. C’est par Paul qu’il entendit parler de Jésus ressuscité et il accompagna Paul au cours de certains de ses voyages. C’est suite à cela qu’il rédigea le Livre des Actes des Apôtres. On date son Evangile des années 80.
Légalement, Maie était mariée ( accordée ) à Joseph, mais la coutume juive prévoyait un délai avant que l’époux introduise son épouse dans sa maison
«  Le Seigneur est avec toi » cette salutation apparaît souvent dans les récits d’appel et de vocation dans l’Ancien Testament.
«  elle fut toute bouleversée » ne désigne pas, suite à la salutation, une grande émotion, mais bien la perception que le cours de sa vie va être complètement changé, et non pas selon ses projets personnels
« Voici…. Le nom….on retrouve ici des termes d’annonce de naissances dans l’Ancien Testament.
Comme dans le Genèse ( 1,2 ) l’Esprit opère l’oeuvre créatrice de Dieu – «  la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre » marque la présence efficace de Dieu.
«  Voici la servante du Seigneur’’ : être servante, serviteur, de Dieu, c’est participer à son œuvre.
Dans les Actes des Apôtres le litre de serviteurs de Dieu est donné aux membres de l’Eglise : Actes 2, 18 – 4,29 – 16, 17 .
«  Que tout m’advienne selon ta parole » signifie ici la disponibilité, en totale confiance, à ce qui n’est pas connu d’avance

Une parole pour aujourd’hui :
Le pape Paul VI, dans l’introduction des Actes du Concile Vatican II se présente ainsi: « Paul, évêque, serviteur des serviteurs de Dieu » et par après, tous les serviteurs sont désignés : les évêques, les religieux, les prêtres et tous les baptisés
C’est cette qualité, ce titre, de ”serviteur” qu’il est indispensable d’avoir à l’esprit dans l’exercice de nos responsabilités dans l’Église, et de même dans toute association ou mouvement.
Dans la prière Eucharistique n° 2, après l’anamnèse, il y a ces paroles : «  Faisant ici mémoire de la mort et de la résurrection de ton Fils, nous t’offrons Seigneur Dieu, le pain de la vie et la coupe du salut et nous te rendons grâce car tu nous as choisit pour servir en ta présence. »
«  Servir en présence de Dieu ! »nous renvoie à la parole du Christ : «  Je ne suis pas venu pour être servi, mais pour servir.. » et à sa pratique de serviteur des hommes au nom de Dieu
En Luc 1, 2, il est fait mention de ceux qui sont devenus « serviteurs de la Parole » c’est-à-dire de Jésus-Christ, Vivante Parole du Père..
Chacun peut donc se demander, individuellement ou au sein d’un groupe : «  Suis-je fidèle à ma mission de ”serviteur, servante de la Parole ? ”… mon état d’esprit, mes paroles, mes comportements, ma façon d’accueillir l’autre sont-ils conformes à ma qualité de ”serviteur, servante, de la Parole ?”

Autres articles et écritures
Prier et réfléchir

Le sablier de la vie

Le  sablier de la vie existe depuis la nuit des temps Quand il s’arrête, l’on doit le retourner… Une  âme s’est envolée et une autre

Lire la suite
Quelques homélies de 2015, 2016, 2017, 2018, 2019

Homélie du 24 décembre 2015

MESSE DE NOËL 24 décembre 2015 – EHPAD St Antoine à ISSENHEIM – pour les résidents de la maison de retraite – Il est coutume de dire qu’à

Lire la suite