Accueil » Annoncer Evangile » Fiche Evangile pour dimanche 7 juillet 2024

Fiche Evangile pour dimanche 7 juillet 2024

Fiche Evangile pour le 14° dimanche du temps ordinaire – Année B -7 juillet 2024 – Marc 6, 1-6
En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et il étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Et là, il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Et il s’étonna de leur manque de foi. Alors, Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.
Quelques commentaires et clefs de lecture
Jésus revient dans son village. Il semble ne pas y être retourné depuis le début de sa mission. Au jour du sabbat, il se rend au culte synagogal pour y porter sa parole. Ses compatriotes, au départ, l’accueillent favorablement, mais, à certains, il pose question : d’où lui vient la sagesse de son enseignement, l’extraordinaire réussite de son action ?
On pourrait s’attendre à ce que les habitants de Nazareth croient en lui ; or ils passent de l’étonnement admiratif à la suspicion.
Son passé, ses origines sont dans toutes les mémoires, il bien trop connu pour échapper à l’image familière qu’on s’est faite de lui. Il est le charpentier, on connaît sa mère et ses proches et les gens de Nazareth finissent par être scandalisés par sa renommée, à leur yeux non fondée.
Marc met en relief leur réaction; déjà en 3, 21, il a relevé la réaction défavorable de la famille : «  Il a perdu la tête ».
Il s’agit toujours de la question qui traverse tout l’évangile : «  Qui est donc cet homme, qui est Jésus de Nazareth ? » Et ici ses anciens compagnons d’existence en restent à l’image du villageois qu’il fut avant d’entreprendre sa mission. Jésus réagit, il cite un dicton qui est devenu un proverbe : «  Nul n’est prophète en son pays ».
Le mauvais accueil de la parole Jésus par ses auditeurs produit une conséquence : il ne peut exercer son art de guérir ; son pouvoir serait-il dépendant de l’attitude des hommes ?
Marc a relativisé cette dépendance  en concédant quelques guérisons. Dans ce récit est souligné le lien mis par Jésus entre la foi et ses miracles.
Et aujourd’hui, comment ”entendre” ce récit ?
A ceux et celles qui, de différentes façons, se demandent encore « Qui est donc ce Jésus dont on parle encore aujourd’hui » on ne peut pas répondre de façon satisfaisante par des formules de catéchisme. – Pour beaucoup de nos contemporains ce n’est pas ou ce n’est plus une question –
Les meilleurs éléments de réponse sont les comportements, les attitudes, les initiatives, les actes de ceux et celles qui, aux yeux de beaucoup de gens, représentent l’Église.
En tant que baptisés, nous avons une responsabilité à assumer, un ministère à exercer : ”donner à voir” « qui est Jésus-Christ » et la manière la plus crédible c’est de nous laisser ”toucher” par sa Parole, de parler, de nous comporter et d’agir en conséquence.

Autres articles et écritures
Village cité dans un acte de l’abbaye de Murbach au VIII° siècle. D’après cet acte, Willarius céda un champ aux confins du ban de Raedersheim ( Rathershaim ) au monastère de Murbach pour le
Les 5 paroisses regroupées

Raedersheim

église St Prix et St Amarin C’est en 1763 qu’est dressé le premier plan du ban de la communauté de Radersheim. L’habitat est en majeure

Lire la suite