Accueil » Homélies 2019 - 2020 » Homélie du 1er dimanche de l’Avent – Année A 2019 à l’EHPAD

Homélie du 1er dimanche de l’Avent – Année A 2019 à l’EHPAD

1° dimanche de l’Avent – Année A – dimanche 1er décembre 2019 

à l’EHPAD St Antoine d’Issenheim

Aujourd’hui nous entrons dans le temps de l’Avent qui nous amènera à la fête de Noël. Ce temps nous est donné pour que, d’une façon particulière, nous ayons et reprenions conscience de l’Amour de Dieu qui nous ”enveloppe”, comme de la Présence de Jésus-Christ qui ne se cesse de se manifester, non d’une façon spectaculaire, mais discrètement, a travers toutes les paroles et les actions humaines qui mettent en œuvre les bons désirs qui habitent le coeur des hommes ; des désirs qui correspondent au désir même du Christ pour l’humanité.

J’en viens à la page d’Evangile avec ses deux paraboles : celle du déluge et celle du voleur, l’évangéliste avertissait ainsi les chrétiens de son époque que la venue de Jésus-Christ à la fin de l’histoire humaine est totalement imprévisible

Face à cet a-venir imprévisible, il y a déjà eu un passé qui ne se revivra plus : c’est Jésus prenant pendant plus de 30 ans la condition humaine et, en 3 ans environ, annonçant en paroles et en actes que le Royaume de Dieu s’est approché., qu’il est là, en germe, au milieu des hommes.

Nous, par contre, nous évoluons dans le présent : et c’est dans ce présent-là, qui n’est pas toujours facile à vivre, que nous avons, non pas à construire par nos seuls efforts le Royaume de Dieu, mais à l’accueillir, et la venue du Christ n’est pas au bout de ce que nous faisons, mais il nous y devance. Une parole d’un chant de l’Action Catholique Ouvrière : « Dieu vivant ton Esprit nous devance sur les routes humaines » est toujours actuelle.

Deux interpellations de cette page d’Evangile : « veillez donc … », « tenez-vous donc prêts » nous appellent à être en éveil…à ne pas avoir une foi ”ronronnante” Il s’agit d’être prêt à mettre en œuvre l’enseignement de Jésus, à veiller à ce que sa parole nourrisse notre foi, imprègne et oriente notre façon d’être et d’entrer en relation avec nos frères et sœurs humains… alors, commençons par regarder ceux et celles qui sont là avec nous, à côté de nous, pensons aux membres de notre famille, à nos amis et connaissances avec la question : quelle sorte de relation avons-nous avec les uns et les autres ? A-t-elle quelque chose à voir avec ce que nous célébrons en ce moment ?

Autres articles et écritures
Quelques homélies de 2015, 2016, 2017, 2018, 2019

La Sainte Trinité 16 juin 2019

FÊTE DE LA TRINITE – ANNEE C – Samedi 15 juin 2019 à l’EHPAD St Antoine à Issenheim  Dans les Evangiles, Jésus nous parle du Père, de l’Esprit et

Lire la suite