Accueil » Prier et réfléchir » Un ‘’credo’’ d’un croyant….

Un ‘’credo’’ d’un croyant….

Enfant aimé de Dieu, frère de tous les hommes et disciple du Christ,

 

j’accueille la bonne nouvelle que Jésus nous a enseignée.

J’entends la faire mienne pour mieux la proclamer :

le Monde renouvelé est là, à ma portée ! C’est pourquoi

je suis appelé à prendre en charge toutes libérations

et à lutter toujours pour la justice, quoi qu’il m’en coûte.

Ma responsabilité est engagée ;

j’ai conscience que je dois me ressaisir

si je veux devenir un artisan de paix.

J’ai totale confiance en ce projet qui m’enthousiasme.

 

Je réponds à l’appel à participer à plus Grand que moi

et je me mets en marche, libre, à la suite de Jésus.

Né fragile et vulnérable aux assauts des vents contraires,

je sens qu’une énergie créatrice est en capacité de guérir

les suffisances et les illusions qui m’emprisonnent.

Je crois que le Christ, qui a surmonté la mort,

manifeste la croissance vitale qui entraîne le monde entier.

La vérité de mon être dépend de ce salut :

je renais de la fécondation de l’Esprit.

 

J’espère en la Vie, vraiment indestructible.

J’inscris ma foi dans cette dynamique,

fondée sur le don que j’ai reçu et que j’ai à transmettre

pour refléter la présence éclairante de Dieu.

Son amour paternel fait le bonheur de mon existence ;

il est le modèle de la bienveillance qui m’anime au quotidien.

Je veux contribuer, activement et dès aujourd’hui, à la réalisation

d’une plus grande convivialité, et d’abord avec les plus pauvres.

C’est cette Terre fécondée que Dieu un jour moissonnera.

 

J’œuvre pour que l’Eglise, communauté de foi qui me nourrit,

soit une source vive. En son sein je dis ma reconnaissance

avec ceux dont je partage les convictions.

Avec son encouragement je me plais à rencontrer

les croyants d’autres traditions et, ouvert et attentif,

j’ose avec eux chercher l’Unique.

Et je participe à l’enfouissement de la communauté croyante

dans le terreau humain afin qu’il engendre aujourd’hui

la fraternité dans ce Monde à renouveler.                  .

 

Dieu soit loué ! Amen !

 

De Jean-Paul Gaudin ( Savoie )

Autres articles et écritures
La ferme-auberge du Freundstein
En famille et autres lieux

Pour fêter mes 70 ans

Lundi 9 avril 2012 : La ferme-auberge du Freundstein à 903 m de chez moi jusqu’ici 3h15/30 à pied et 658 m de dénivelé. Après un

Lire la suite