Accueil » Annoncer Evangile » Une réflexion pour dimanche 24 septembre 2023

Une réflexion pour dimanche 24 septembre 2023

Une réflexion en lien avec l’Evangile du 24 septembre 2023 – Matthieu 20, 1-16

« Allez, à ma vigne vous aussi » cela revient comme un refrain- la vigne, dans la Bible, c’est l’image pour désigner le peuple de Dieu : le peuple de ceux et celles qui croient en lui, – la vigne, c’est la propriété de Dieu ; le lieu, où sans se lasser, il invite à entrer et à y travailler : « Allez, à ma vigne , vous aussi»

Jésus veut faire comprendre à ses auditeurs que Dieu, à travers lui, appelle tout le monde, sans exception, à faire parti du peuple qui croient en lui et qui œuvre pour une vie meilleure, une vie où son règne d’amour progresse.

Au temps de Matthieu, au commencement de l’Eglise, les derniers traités de la même façon que les premiers ce sont les païens accueillis dans le peuple des croyants, mais à égalité avec les croyants d’origine juive qui eux, pensaient avoir droit à plus de considération du fait de leur ancienneté dans la foi.

Pour Dieu, il n’y a pas de privilèges : les ouvriers de la dernière heure – ceux et celles qui sont baptisés et deviennent chrétiens à 30, 40, ou 50 ans, ou plus tard encore, il les regarde de la même façon que ceux et celles qui le sont depuis leur enfance.

Dans la parabole, devant les récriminations, le maître de la vigne répond : «  N’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mon bien ? » – comme ce maître c’est Dieu, le bien dont il est question, c’est l’amour, la bienveillance, la patience, le pardon, qu’il donne à tous ceux et celles qui l’accueillent pour en vivre – Dieu n’a-t-il pas le droit de le donner à qui il veut ? – cette bonté de Dieu, Jésus ne s’est pas contenté d’en parler en paraboles, il l’a montré en actes, il l’a pratiqué en accueillant avec compréhension et bienveillance tous ceux et celles qui venaient à lui.

« Allez,à ma vigne, vous aussi » cette invitation est bien sûr pour nous ; dans la Bible, la Vigne, c’est le peuple de Dieu, en notre temps c’est l’Eglise, peuple des baptisés, appelé à être ‘’signe de Dieu, de Jésus-Christ dans le monde’’, c’est là sa mission, sa vocation ; nous, du fait de notre baptême, nous en faisons partie et la mission de l’Eglise est donc la nôtre. « Allez, à ma vigne, vous aussi » – une parcelle de cette vigne, on peut dire que c’est l’Église, sans cesse nous sommes appelés à la faire vivre et cela passe par de tous petits engagements discrets et par d’autres plus importants et visibles

Mais cette vigne ne se réduit pas à l’Église, dans le Notre Père, nous prions : « Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre… » donc la vigne de Dieu c’est le monde entier, c’est la société, ce sont les associations, les différents mouvements, c’est la commune où nous vivons, c’est notre quartier, notre rue, notre proche voisinage, notre famille… nous y sommes envoyés en permanence, non pas d’abord pour y parler de Dieu, mais pour tisser des relations humaines cordiales, contribuer à la bonne entente, favoriser le bien vivre ensemble, être fraternel dans notre entourage…

c’est ainsi que nous témoignons de notre foi, que nous sommes signe de l’amour de Dieu…

pensons à tous les lieux où nous sommes impliqués, où nous rencontrons d’autres…à notre façon d’être, de faire, à ce que nous y disons, à nos comportements, à nos attitudes envers autrui, à nos initiatives….

Compte-tenu des événements et des situations, ce que nous pouvons faire à notre niveau peut nous paraître bien petit, limité, ordinaire et pourtant indispensable car cela donne un sens à notre vie et contribue à humaniser le monde qui commence autour de nous

  • à chacun de continuer sa propre réflexion –
Autres articles et écritures
Prier et réfléchir

La vie humaine

TOUT ce qui épanouit la vie humaine passe par le corps. Je ne serais pas heureux de ressusciter en ‘’ange’’, en pur esprit. Toutes mes

Lire la suite