Accueil » Annoncer Evangile » Une réflexion pour dimanche 7 janvier 2024

Une réflexion pour dimanche 7 janvier 2024

Une réflexion à partir de l’Evangile de l’Epiphanie : dimanche 7 janvier 2024 – Matthieu 2, 1-12
Ce qui n’est pas dans le texte c’est le nom de la fête : l’Epiphanie du Seigneur : un terme qui signifie : « Dieu se donne à connaître » ou « Dieu se manifeste »
Dans le récit, il y a des personnages : des mages venus d’Orient qui ont suivi une étoile : peut être une allusion aux astrologues des pays voisins qui croyaient que les étoiles et les astres guidaient le destin des hommes et déterminaient leur vie – le roi Hérode, les grands prêtres et les scribes : ces derniers connaissaient les écrits des prophètes et croyaient que Dieu guidait le destin des hommes et que leur vie était le chemin vers lui.
Il y a aussi des lieux qui sont indiqués : Jérusalem, le centre religieux d’Israël Bethléem : une village parmi tant d’autres, mais qui est cité par un prophète et le lieu un peu mystérieuse de la fin : « ils regagnèrent leur pays par un autre chemin ».
Et il y aussi l’étoile : elle n’est pas dans le ciel, car dans un livre de la Bible on trouve la parole : « de Jacob monte une étoile, d’Israël surgit un sceptre » pour désigner le roi David – parole qu’en 250 avant Jésus-Christ, des juifs vivant à Alexandrie et marqués par l’attente d’un messie traduiront par : « de Jacob se lèvera un astre, d’Israël surgira un homme »
Maintenant, on peut se demander : « qu’est-ce que ce récit viens faire dans notre vie ? qu’est-ce qu’il nous dit ? à quoi il nous appelle ? »
Beaucoup de choses sûrement, mais allons à l’essentiel :
Ce qui a orienté ces mages vers Jésus, ce sont finalement les paroles du prophète, parole humaine inspirée par l’Esprit de Dieu – ce qui nous oriente vers Dieu, c’est toujours des paroles humaines inspirées par l’Esprit de Dieu, ce qui a été écrit avant Jésus-Christ et ce qui a été écrit après lui : les Quatre Evangile, les lettres de St Pierre, de St Jean, de St Jacques, de St Paul :
Mais pour vivre notre vocation de chrétien, il ne suffit pas de lire et de connaître ces textes comme l’ont fait les scribes, il s’agit de laisser ces écrits imprégner notre vie pour qu’ils nous fassent dire des paroles et poser des actes qui montrent que sur notre chemin humain nous avons trouvé Jésus-Christ et que nous le suivons dorénavant.
Pour que l’Epiphanie soit bien actuelle, pour que Dieu se donne toujours à connaître, il est nécessaire qu’il y ait plus que des chrétiens isolés : des assemblées de chrétiens sont indispensables, par elles et pour elles Dieu se manifeste – Jésus-Christ se donne à connaître, à voir – ainsi, participer à la célébration eucharistique c’est beaucoup plus qu’une prière personnelle ; en participant à la prière communautaire de l’Eglise, nous célébrons Jésus-Christ, nous l’écoutons, nous le rencontrons, il se donne à nous en nourriture, et par nous, par toute assemblée réunie en son Nom il se donne à connaître, et dans le prolongement de toute célébration il se donne encore à connaître à travers nous, par nous, entre nous, par les paroles que nous disons et les actes que nous posons, d’où une question qui, pour nous, est permanente : est-ce que ce que nous disons et faisons tend à être signe de la présence de Jésus-Christ ?
Tout à la fin du récit de l’Evangile il y a ce : «  ils regagnèrent leur pays par un autre chemin » on peut y comprendre : ils rentrèrent chez eux différemment, ou différents de ce qu’ils étaient en arrivant, qu’ils ont été transformé par la rencontre avec Jésus –
Et nous, après une célébration, comment regagnons-nous notre habitation ? –
Bien sûr, le chemin jusqu’à notre maison n’aura pas changé – la seule chose qui peut changer, c’est en nous, c’est notre façon de voir la vie, les autres, notre façon d’aborder les événements, les questions de la vie, nos paroles, nos décisions, nos comportements envers autrui…
De même, après une méditation-réflexion à partir d’un texte d’Evangile, que ce soit à titre individuel ou au sein d’un groupe constitué, est-ce que nous rentrons chez nous ‘’par un autre chemin ?‘’ : est-ce que cela a fait ‘’bouger’’ quelque chose en nous ?

Autres articles et écritures
Des recettes de cuisine

Poulet thaï

Poulet thaï : pour 2/3 personnes :   2 à 3 filets ou escalopes de poulet, de l’huile d’olive, 1 brick de lait de coco

Lire la suite