Accueil » Annoncer Evangile » Fiche Evangile pour dimanche 10 décembre 2023

Fiche Evangile pour dimanche 10 décembre 2023

Fiche Evangile pour dimanche 10 décembre 2023
2ème dimanche de l’Avent – Année B – Marc 1, 1-8
Commencement de l’Evangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu. Il est écrit dans Isaïe, le prophète: «  Voici que j’envoie mon messager devant toi, pour ouvrir ton chemin. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers ». Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans les eaux du Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins, et il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait: “Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint”.
Commentaires et clefs de lecture « Commencement » Dans la Bible, le livre de la Genèse et d’autres débutent par ce mot. L’évangéliste a sans doute voulu suggérer que, par sa venue, Jésus a été à l’origine d’une nouvelle création.
En grec le terme «  évangile ». ne désigne pas d’abord un livre, mais une bonne nouvelle, un message joyeux. On le rencontre déjà chez le prophète Isaïe ( 40,9 ; 52,7 ) pour annoncer la bonne nouvelle, l’heureux événement de la libération du peuple de Dieu qui était en exil à Babylone ( au 4ème siècle avant J-C. )
A l’époque de Jésus, dans le monde profane, un ”évangile”, une « bonne, une heureuse nouvelle » est un événement favorable qui marque l’histoire des hommes : une victoire, une naissance, un couronnement royal…
Ici, l’événement heureux que Marc proclame, c’est que Jésus de Nazareth est « Christ » et « Fils de Dieu » Deux titres très forts attribués au prophète de Galilée.
«  Christ» : celui qui a reçu l’onction ; l’homme que Dieu a consacré, celui qui est son envoyé pour établir son règne dans le monde. « Fils de Dieu » : l’un des titres attribué au Messie. Tout roi de l’ancien orient est fils de la divinité par adoption. Les disciples de Jésus mettront un certain temps pour découvrir qu’en la personne de Jésus, c’est Dieu lui-même qui était venu parmi les hommes. ( Actes 2, 32-36 )
Au début de cet Evangile, il y a la citation extraite du Livre d’Isaïe ( 40,3 ) qui annonçait l’intervention prochaine de Dieu pour libérer le peuple de l’exil. Marc présente Jésus comme ‘’Dieu venu au devant des hommes’’ et Jean est celui qui déblaye le chemin devant lui.
Les gens du peuple, incapables de suivre la minutie des règles de pureté imposées par une élite intellectuelle, recouraient au baptême de Jean pour accéder au pardon de Dieu.
Marc remet aussi à leur juste place Jean Baptiste, sa mission et son baptême. En effet, au temps de Jésus et après sa mort ses disciples ( les groupes baptistes) tentaient d’accréditer le fait que Jean était le Messie. Dans le prologue de l’Evangile selon St Jean, ( 1, 6-8, 15-18, 19-28, même insistance à propos du rôle de Jean-Baptiste.
Et aujourd’hui ?
Marc, après la citation du prophète Isaïe, met en scène Jean qui propose une démarche simple : venir auprès de lui et être baptisé. Être plongé dans les eaux du Jourdain, c’est reconnaître ses péchés : littéralement ”qu’on s’est trompé de chemin” . Comme c’est un baptême de conversion ce geste engage à  :” vivre et à agir autrement” La citation d’Isaïe est là pour en préciser le but: «  pour ‘préparer le chemin du Seigneur ….»
Le temps de l’Avent est, entre autre, ce temps particulier pour préparer le chemin au Christ qui désire ”venir à nous” …
Pour ” rendre droits ses sentiers ” que pouvons faire ? en contre point, qu’est ce qui est ”de travers”, ”’tordu”, inadéquat dans notre façon d’être envers les autres, dans nos relations humaines, dans l’exercice de nos responsabilités familiales, sociétales, professionnelles, ecclésiales ? Pour ne pas être trop complaisant ou indulgent envers nous-mêmes, écoutons ce que d’autres nous disent à propos de notre façon d’être, de parler et de faire ; accepter de l’entendre et d’en tenir compte, c’est déjà être sur le chemin de conversion.

Autres articles et écritures
Prier et réfléchir

Sois présent

Quand le regard de celui qui souffre plonge au fond de moi pour chercher un soulagement, quand j’ai épuisé toutes mes ressources et que je

Lire la suite
Quelques homélies de 2015, 2016, 2017, 2018, 2019

Homélie du 24 février 2019

7° DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C – samedi 23 février 2019 à l’EHPAD St Antoine d’Issenheim Cette page d’Évangile est la suite de

Lire la suite