"Je m’appelle Johnny... yaa, yaa, miner maichter het e fogel" Traduction : "oui, oui, mon maître a un oiseau"...
"Je m’appelle Johnny... yaa, yaa, miner maichter het e fogel" Traduction : "oui, oui, mon maître a un oiseau"...

Passion mainate

C’est début décembre 2002 que j’ai vu une annonce dans le ‘’Petites Annonces de Mulhouse’’ où il était proposé à la vente, avec sa cage.

Comme ça faisait quelque temps que je trouvais qu’avec les tortues et les iguanes ça manquait quelque peu d’animation, j’ai ‘’sauté sur l’occasion’’ dans la même journée !

Pour en savoir plus sur le mainate je me suis procuré le livre:’’ LE MAINATE RELIGIEUX de G. Ravazzi – Editions de Vecci.

Le mainate religieux fut classifié et décrit pour la première

fois en 1758 par Carl von Linné, un très célébre naturaliste suédois. Il observa que cet oiseau était très souvent élevé dans les temples en Inde et en Indochine et lui donna le nom de Gracula religiosa, d’où son appellation : mainate religieux.

Quelques éléments de classification : ordre : passériformes – famille: sturnidés – espèce : Gracula religiosa – sous ordre: passereaux –  C’est dans la famille où il a été élevé qu’il a appris quelques mots : ekk, quoi, et il siffle quand il m’entend rentrer et aussi selon son humeur et ce qu’il veut – S’il réclame à manger, ça met de l’ambiance ! J’ai réussit à qu’il me dise, à peu près, mon prénom ! Il aime se baigner. Il mange de la pomme râpée, du kiwi, du raisin et de la nourriture ‘’spécial mainate’’

Comme il est ‘’tombé raide mort’’ samedi 6 mars 2004, je l’ai remplacé par un merle métallique….

Merle métallique:
Lamprotornis chalybaeus. Appartient à la famille des Turnidés.

Origine : Afrique et vivant en groupe.
Comportement: oiseau vif qui nécessite une grande cage avec une baignoire. C’est un oiseau résistant, facile à vivre. Nourriture: fruits ( pomme, banane, cerise …) oeuf dur, riz cuit, viande hachée…

Dans le magasin où je l’ai acheté, on m’a conseillé de le nourrir avec de la pâtée pour oiseaux insectivores ( comme le mainate ) et de l’habituer peu à peu à un peu de fruits coupés en petits morceaux.

Ce merle métallique, je l’ai trouvé raide mort un matin… et remplacé par une perruche callopsitte.

Autres articles et écritures
Qui suis-je ?

Résumé de mon histoire

En 1998, lors d’une rencontre  avec des  jeunes confirmés, quelque uns m’ont demandé  : ” Pourquoi êtes-vous devenu  prêtre ?”  Je leur ai répondu : ” c’est une longue

Lire la suite