Accueil » Autres centres d'intérêts » Choupette Femelle Bouvier Bernois
C’est Choupette, née le 29 09 2008
C’est Choupette, née le 29 09 2008

Choupette Femelle Bouvier Bernois

… eh oui, devant une telle ‘’frimousse’’ on commence à ‘’craquer’’ …. photo prise le 30 novembre 2008.

Puis se pose la question : “je l’adopte ou je ne l’adopte pas ?” Après d’autres photos… et après l’avoir vu de très près samedi 10 janvier 2009, j’étais à 50% ….

et, finalement, le 13 janvier au matin je l’ai cherché… C’est Choupette, née le 29 09 2008.

Après quelques jours elle a trouvé ses ‘’marques’’ dans la maison et l’endroit sur le palier d’où elle voit toutes mes allées et venues. Elle ne descend que si je lui dit ‘’cuisine’’, là, ça lui paraît valoir le déplacement! Le bouvier bernois est calme, docile, ami des enfants. Il est aussi très affectueux, parfois un  peu têtu, mais n’a pas besoin d’une éducation particulière par rapport à une autre race. C’est un  chien de garde de par sa taille, mais il ne sera jamais agressif sans raison.

Classification : chien de montagne et de bouviers suisse.
Standard: femelle : de 58 à ,66 cm pour 40 à 45 kg
Poil :mi-long ondulé
Couleur : tricolore
Brossage : 3 fois par semaine

A 2 ans, comme c’est un ‘’ petit gabarit’’ elle ne pèse que 25 kg…mais elle est rapide à la course, franchit un fossé de 2m de large et saute 1m10 avec facilité.

En plus de 9 ans, elle n’a jamais eu de problèmes de santé, mais le 9 janvier 2018, lors du rappel de vaccin, découverte d’une tumeur dans l’oreille gauche. Jeudi 18 janvier, intervention chirurgicale pour l’extraire, pansement jusqu’à fin janvier.

Résultat de l’analyse, réalisée par un laboratoire attitré, de la masse qui a été extraite du conduit auditif gauche en date du 22 janvier 2018

A l’examen histologique on observe une prolifération tumorale en relief, en chou-fleur, revêtue par un épiderme hyperplatique et hyperkératosique. Dans le derme sous-jacent est visible une prolifération tumorale modulaire d’environ 19 x 13 m/m. La tumeur est composée par des cellules polygonales ou parfois plus allongées, organisées respectivement en nids et en faisceaux. Ces cellules montrent un noyau ovoïde modérement nucléolé et un cytoplasme abondant qui renferme de nombreuses granulations noirâtres ( pigment mélanique ). L’anisocaryose est modérée.

Sur 10 champs à fort grossissement nous n’avons pas observé de mitose ( index motique égal à 0 ) ce qui constitue un critère de bénignité histologique. En périphérie de la tumeur on observe une inflammation discrète lymphoplasmocytaire. Nous n’avons pas observé d’embolie vasculaire. L’exérèse  apparaît complète, marginale ( marges d’exérèse d’environ 1,5 m/m)

Conclusion: Tumeur mélanique dermique sans signe de malignité histologique ( mélanocytome cutané )

Samedi 5 octobre 2019, fin du chemin de vie… 11 ans et 6 jours: 10 ans et presque 9 mois avec moi : insuffisance rénale fatale. En arrivant chez le vétérinaire à 11 h, elle était dans un quasi coma… elle m’a jeté un dernier regard et fait un dernier flap flap et à 12 h, c’était terminé….

Autres articles et écritures
Le Schlemmer-Topf ou Römer-Topf
Des recettes de cuisine

Echine de porc au curry

Recette, un peu inventée, pour 4 personnes.  500 grs d’échine de porc sans os  1 poivron vert  1 poivron rouge  1 poivron jaune ( facultatif )

Lire la suite