Accueil » Annoncer Evangile » Fiche Evangile pour dimanche 7 avril 2024

Fiche Evangile pour dimanche 7 avril 2024

Fiche Evangile pour le 2ème dimanche de Pâques – Année B – – 7 avril 2024 – Jean, 20, 19-31
C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des juifs.
Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit-Saint. A qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme ( c’est-à-dire « Jumeau » ) n’était pas avec eux, quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt la marque des clous, si je ne mets pas ma main dans son côté, non, je ne croirais pas. »
Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison et Thomas était avec eux. Jésus vient alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-là dans mon côté : cesse d’être incrédule, soit croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a fait en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.
COMMENTAIRES ET CLEFS DE LECTURE
Chez Jean , les lieux où Jésus vient à leur rencontre ont une grande importance. Souvent, ils sont situés avec précision et exactitude ( cf Jean, 1, 38-39 ) mais ici ce n’est pas le cas ; ce lieu, c’est Jésus lui-même et c’est l’endroit où les disciples sont réunis en son nom.
C’est Jésus qui prend l’initiative et qui vient vers eux. Il ne se laisse pas arrêter par les ”verrous” de leur désespérance, il les y rejoint, alors qu’ils sont incapables de faire un pas vers lui, ni de le reconnaître. L’évangile n’insiste pas sur le caractère miraculeux de l’irruption de Jésus, mais sur la capacité du Ressuscité de se rendre présent. Les hommes peuvent se fourvoyer dans des impasses, cela ne l’empêche pas de les rejoindre.
Le don de la paix : les disciples sont ”introduit” dans la paix promise ( cf Jan 14, 27 ) la Paix nouvelle qui est une manifestation de la Vie nouvelle et de la foi reçue du ressuscité ( cf Jn 14, 18-20 ) La mention des mains et du côté : le Ressuscité est bien le Crucifié. Celui qui est vivant pour toujours est bien Jésus de Nazareth. Celui qui vient désormais au milieu de ses disciples est bien celui qui a vécu la Passion ( qui n’est pas une parenthèse à vite oublier ) et manifesté ainsi l’amour de Dieu pour les hommes. La joie des disciples : une joie de plénitude qui saisit le croyant en profondeur et l’habite de façon durable, même au coeur de l’épreuve.
Le don de la paix est suivit par l’envoi en mission: les deux sont signes de la rencontre authentique avec le Ressuscité. De même qu’il a été envoyé par le Père, lui aussi envoie ses disciples continuer son œuvre sous le ”souffle” de l’Esprit-Saint et découlant de la même Source.
L’objection, puis le cri de foi de Thomas, introduit l’appel à croire sans avoir vu et précise la raison d’être et la visée de l’Evangile écrit.
Bien des passages de ce récit évoquent les assembles eucharistiques – Jean a écrit 50 à 60 ans après les événement – : ”le premier jour de la semaine, le rappel de la Passion, le don de la Paix, la reconnaissance de la Présence du Ressuscité et le Joie qui en découle, le don de l’Esprit, l’envoi en mission..”
ET AUJOURDHUI ?
Le ”centre” de notre croire chrétien, c’est notre rencontre avec le Christ ressuscité sous diverses modalités : méditation de l’Ecriture, réunions, prière, célébrations, événements imprévus…
Dans le texte de l’Evangile de ce dimanche nous voyons ce que fait le Christ ressuscité quand il vient, ce qu’il transforme, ce qu’il donne : dans notre existence comment cela se passe-t-il ? Qu’en vivons nous ?
Il nous rejoint dans nos craintes, dans nos ” verrouillements ” … il les atténue, les ”ouvre”… Il vient réellement, ce n’est pas seulement, et peut être pas d’abord, nous qui pensons à lui… Si nous continuerions comme avant, est-ce que nous ne nous ferions pas illusion ? Nos ”transformations” ne sont pas seulement au bout de nos décisions, mais, peut être, d’abord le fruit de nos rencontres, avec le Ressuscité, et en même temps avec nos semblables et la prise en compte de ce que nous en retenons.

Autres articles et écritures
Prier et réfléchir

Vivre pour exister

Vivre est inhérent à notre personne. Mais qui a le courage d’exister, de vivre ses passions, ses rêves pendant qu’il en est encore temps ?

Lire la suite