Accueil » Homélies 2019 - 2020 » Homélie de la Nativité du Seigneur à L’EHPAD saint Antoine d’Issenheim 24 décembre 2019

Homélie de la Nativité du Seigneur à L’EHPAD saint Antoine d’Issenheim 24 décembre 2019

Homélie Noêl 2019 EHPAD St Antoine à ISSENHEIM 

Au début de cette célébration, nous avons chanté « Gloire à Dieu, paix aux hommes, joie du ciel sur la terre » 

cette louange que St Luc attribue à la troupe des anges, nous donne le sens de la fête de Noël ! 

chanter «  Gloire à Dieu » , c’est proclamer le Rayonnement de son Amour, et affirmer que ce rayonnement est actuel

«  paix aux hommes » – que la paix naisse et renaisse sur la terre, la paix sous toutes les formes possibles et imaginables

«  Gloire à Dieu » ….par Jésus, son Amour rayonnant touche tout être humain – par Jésus, Dieu est présent au destin du monde et se rend proche de tout être humain…

par Jésus, il s’intéresse à notre vie, par Jésus, Dieu désire ‘’la paix sur la terre’’ …. une paix qui passe par les hommes, entre les hommes, entre les peuples et les pays : 

Dieu est avec tous ceux et celles qui font quelque chose pour que la vie soit moins dure, moins inhumaine pour ceux et celles qui n’ont pas une vraie place dans notre société, 

tout en reconnaissant que tout ce qui se fait ainsi n’est pas parfait, n’est pas la solution définitive à toutes difficultés, en cette fête de Noël, où nous faisons mémoire de Dieu qui par Jésus, s’est fait Homme pensons à tout ce qui dans les actions humaines donne déjà à voir, le désir même de Dieu :

que les êtres humains qu’il aime soient respectés et puisse vivre dignement 

– remercions Dieu pour tout ce qui rend la vie sur terre plus conforme à sa volonté, à son désir, c’est ainsi que vient un peu de «  la joie du ciel sur la terre »

Et nous qui sommes ici, par ce que nous sommes et disons et surtout par ce nous faisons envers les autres, soyons une femme, un homme où Jésus peut venir naître

Autres articles et écritures
De la poésie

Tendresse

La tendresse, c’est deux yeux d’enfants Qui nous regardent comme un grand La tendresse, c’est les yeux d’une grand’maman Qui vous regardent comme un enfant

Lire la suite