Jeudi-Saint 2016

Homélie Jeudi-Saint 2016

« Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout » c’est par cette parole que St Jean introduit solennellement le geste que Jésus pose au cours du repas pascal qu’il prenait avec les Douze.

En effet, l’évangéliste ne relate pas les gestes et les paroles de Jésus dans lesquels nous reconnaissons l’institution de l’Eucharistie, mais il décrit une scène : celle du lavement des pieds des disciples qui est comme une parabole en actes dont Jésus lui-même donne le sens après s’être remis à table :

« Comprenez-vous ce que je viens de faire ?….c’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous »

La portée de son geste dépasse sa matérialité, car il se révèle ainsi comme le Maître et le Seigneur venu dans le monde non pour être servi, mais pour servir.

Durant sa vie en Palestine, en paroles et en actes, il s’est mis au niveau de l’homme, à sa portée, pour l’appeler à ‘’grandir’’ en enfant du Père et en frère de ses semblables.

L’exemple que Jésus a donné à ses disciples continue à résonner pour l’Eglise, à la guider dans l’exercice de sa mission – dans l’une de ses exhortations apostolique Jean-Paul II l’avait exprimé en ces termes « L’Eglise est appelée, en vertu même de sa mission évangélisatrice, à servir l’homme »

De même un passage de la prière eucharistique de ce soir nous redit le chemin sur lequel le Christ nous appelle à le suivre je cite:  « Ouvre nos yeux à toute détresse, inspire-nous la parole et le geste qui conviennent pour soutenir le prochain dans la peine ou dans l’épreuve ; donne-nous de le servir avec un cœur sincère selon l’exemple et la parole du Christ lui-même ».

Cette prière, nous pouvons aussi la mettre au pluriel en y englobant tous ceux et celles qui sont mêlés à notre vie, comme tous les hommes et femmes du monde ; et selon l’exemple de Jésus, nous mettre à leur portée, les servir, par des initiatives personnelles comme à travers les groupes, associations, mouvements et services d’Eglise dont nous sommes membres , tel est le témoignage que nous sommes appelés à donner.

Pour pratiquer ainsi, au nom du Christ et à sa suite le service du prochain, les possibilités ne manquent pas, il y a ce que chacun de nous peut faire, individuellement, envers des personnes précises ou, et, il y a ce que nous pouvons faire en rejoignant soit une organisation, soit un mouvement qui, par son action, contribue à maintenir, à faire advenir, pour tous une vie humaine décente et des relations fraternelles entre les hommes et les peuples.

Servir ainsi l’homme, selon l’exemple donné par Jésus, nous fait déjà communier à Lui-même, car célébrer l’Eucharistie et servir nos frères et soeurs ne peuvent pas être séparés.

Partager le Corps et le Sang du Christ, servir et aimer nos prochains en actes et en vérité, c’est faire mémoire de Lui

Autres articles et écritures
Quelques homélies de 2015, 2016, 2017, 2018, 2019

Homélie du samedi 4 juin 2016

Homélie du samedi 4 juin 2016 à EHPAD St Antoine d’Issenheim – Luc 7, 11-17 – Luc nous présente Jésus attentif à quelqu’un en détresse :

Lire la suite
Prier et réfléchir

Le sablier de la vie

Le  sablier de la vie existe depuis la nuit des temps Quand il s’arrête, l’on doit le retourner… Une  âme s’est envolée et une autre

Lire la suite